J'ai testé pour vous

Petit partage d'expériences de geek


Leave a comment

Jouer sur Android ou le smartphone en mode console

Avec l’apparition des téléphones tactiles, puis des tablettes, c’est une nouvelle manière de jouer qui s’est offerte à nous. Finis les claviers, les souris, les manettes et autres joypads, nous avons découvert que nos doigts étaient de formidables instruments pour interagir avec nos écrans. Nous avons propulsés des tonnes de petits oiseaux dans les airs à l’assaut des cochons voleurs d’œuf, redécouvert les sudokus, combattus nos amis à coup de “Words with friends” et ouvert une voie royale à des centaines ou des milliers de petits jeux “indie”, tous des jeux qui n’auraient sans doute jamais vu le jour si nous étions restés dans le bon “vieux” (?) paradigme des consoles, qu’elles soient portables ou non. D’ailleurs, nos enfants ne s’y sont pas trompés non plus, et j’entends dans mon entourage que nos petites têtes blondes préfèrent recevoir des petites tablettes ou ipod touch ou autres plutôt que de “bonnes vieilles” consoles telles que PSP, PS Vita et Nintendo DS. Pour nous parents ou grands enfants, ce n’est pas plus mal pour notre portefeuille : lorsque l’on compare le prix d’un jeu PSP ou DS et celui dans un appstore tel que Google Play ou Apple Appstore, il n’y a tout simplement pas photo !

Au fil du temps, nos smartphones et tablettes sont devenus de plus en plus puissants : des processeurs plus rapides, plus de mémoire, des processeurs graphiques dédiés, et toutes ces ressources ont permis l’apparition au fur et à mesure de jeux de plus en plus évolués : des graphiques plus raffinés, des  espaces de jeux de plus en plus grands, tels que des gros titres auxquels l’on jouait sur nos consoles et PC, tels que Grand Theft Auto, Need for Speed, Modern Combat etc nous accompagnent maintenant en poche. Il n’est pas rare aujourd’hui d’installer un jeu de 1,5 GB sur nos téléphones. Quand je pense à “Snake” sur mon premier Nokia…. c’est hallucinant ! Sans mentionner les émulateurs divers qui vous permette de transformer votre smartphone en Gameboy ou autre vieille console.

Personnellement, j’ai beaucoup de mal à jouer à un jeu de course sur mon smartphone en basculant l’écran de droite à gauche, quant à dézinguer des aliens ou des joueurs dans ShadowGun:DeadZone, Nova 3, Dead Trigger 2 ou Modern Combat 4, mes doigts capitulent ! Assez rapidement il m’est apparu qu’il était nécessaire d’effectuer un retour aux sources, et de reposer mes doigts sur des joysticks et boutons.

Première voie : ré-utiliser un joystick de console

La première possibilité qui s’offre à vous est de connecter à votre smartphone ou tablette Android un joystick de PS3, XBox ou Nintendo Wii. Il existe différents petits programmes à installer sur Android tels que USB/BT Joystick Center, Sixaxis Controller, Game Controller 2 Touch, … qui vont permettront de réaliser ceci, que ce soit en mode “natif” (ie le contrôleur est reconnu comme joystick), mode “touch” (les mouvements et pressions sur le joystick seront émulés comme des doigts touchant l’écran) ou les deux.

Personnellement, j’ai assez vite laissé tomber cette option pour les raisons suivantes :

  • de nombreuses solutions logicielles nécessitent de rooter son smartphone pour bénéficier d’une émulation correcte et complète
  • une solution logicielle souvent ne convient pas et il faudra multiplier les softs à installer
  • stabilité discutable des diverses solutions
  • compatibilité avec les jeux pas toujours au top

Je désirais avoir une solution la plus standard possible, ne demandant aucune bidouille – on branche et ça doit marcher. Par standard, je cherchais également une solution qui soit “reconnue” par le marché, ie que la majorité des jeux visés soit de facto compatible avec la solution choisie.

Deuxième voie : un joystick fait pour Android

Je me suis donc mis en quête DU bon joystick avec lequel jouer et exploser mes scores ou me garantir au minimum une bonne progression dans la limite de mes qualités de joueur non hardcore. En gros, je cherchais quelque chose qui

  • se rapproche le plus d’un joystick de PS3 au niveau de la prise en main
  • se connecte par bluetooth
  • dispose d’un support intégré pour smartphone à grand écran (genre 4,7 pouces)

Exit donc les petits machins genre GameTel, GamePhone Controller, Nyko PlayPad et autres. En lisant des critiques à droite et à gauche et lancé ma pièce en l’air pour un pile ou face final, mon choix s’est posé sur le Moga Pro Controller. Grand bien m’en a pris !!! Depuis que je l’ai reçu, jouer est un vrai plaisir et mon HTC One joue quasi à arme égale en temps de jeu que ma PS3 – même si l’on reste dans des mondes bien différents.

Gallery_1

Moga Pro Controller

Le Moga Pro tient particulièrement bien en main et offre un agréable sentiment de qualité. La pince intégrée permet sans soucis de faire tenir des smartphones de toute taille, jusqu’au Samsung S4 ou HTC One sans problèmes (le site web de Moga mentionne des écrans jusqu’à 3,2″ mais ceci est très clairement une erreur). Un support est également fourni pour votre tablette, afin de disposer celle-ci sur une table dans une position agréable pour jouer – dans ce cas bien entendu la “pince” du Moga reste fermée. Il est également possible de jouer sur grand écran en connectant cette manette à votre stick Android genre MK802S, ou en connectant votre smartphone ou tablette à votre TV via HDMI ou MHL.

Jouer sur grand écran avec Android et Moga

Jouer sur grand écran avec Android et Moga

Le Moga Pro peut fonctionner selon 2 modes :

  • Mode A : le joystick fonctionne en mode natif avec les jeux qui supporte celui-ci
  • Mode B : le joystick fonctionne en mode tactile, ie vous associerez des zones de l’écran à des boutons ou joypads du Moga – ceci est pour les jeux qui ne reconnaîtraient pas le Moga en mode natif

La connexion au smartphone se fait au travers d’un soft “Moga Pivot” a télécharger sur le Play Store. Ce petit soft montrera également la liste de tous les jeux installés compatibles soit en mode A soit en mode B, et montrera également toutes les nouveaux jeux compatibles à télécharger sur le Play Store.

Niveau jeu, la liste des jeux compatibles est très grande et s’élargit quasiment chaque jour. En ce qui me concerne, le support en natif des jeux suivants est rien de moins que ce que je cherchais : GTA 3, GTA San Andreas, ShadowGun, Dead Trigger, NFS Most Wanted, Asphalt 8, Modern Combat 4, NOVA 3, Portalize (la transposition du très fameux jeu “Portal” sur Android), Sine Mora, …

La batterie se charge via un petit port micro USB, vous utiliserez donc le même chargeur que votre téléphone. La durée de charge est plus que confortable – votre smartphone vous lâchera avant votre manette. A noter qu’un nouveau modèle sorti dernièrement, le Moga Pro Power qui intègre une batterie de 2200 mAh, peut carrément recharger votre smartphone pendant que vous jouez.

Petit bémol : la configuration initiale du Moga pour le mode B n’a pas été vraiment couronnée de succès sur mon HTC One. Je pense que la découverte Bluetooth a été légèrement compromise par le soft Pebble, qui dans ces versions précédentes m’a créé d’autres soucis d’interférences (avec mon auto radio par exemple). Ceci dit, je ne suis pas vraiment intéressé par les jeux en mode B, le mode natif est celui qui garanti la meilleure exploitation du joystick.

Que vous soyez un joueur occasionnel ou invétéré, je ne peux que vous conseiller ce joystick de très bonne facture. Vous découvrirez juste encore une autre raison pour ne plus lâcher votre portable.

Advertisements