J'ai testé pour vous

Petit partage d'expériences de geek

Que faut-il choisir : un laptop et une tablette ? Lenovo Yoga à la rescousse !

Leave a comment

Laptop ou tablette ?

Voici une petite histoire classique : il y a quelques mois, on me demande conseil pour l’achat d’un nouvel ordinateur. D’un côté, le fils pousse ses parents pour l’achat d’un iPad. Il lui faut *absolument* une tablette dit-il et avec cela il pourra tout faire et “l’iPad s’est mieux que tout”. La maman par contre se demande si ce genre d’appareil pourrait également servir pour les devoirs et leçons du fiston, pour son propre mail, pour l’e-Banking etc. La maman me donne également son budget, et ne peut se permettre d’acheter 2 systèmes. Vu les besoins bureautique (genre Word/Excel/Powerpoint ou leur équivalents OpenSource tel OpenOffice) et le désir de séparer des profils d’utilisateurs différents, je conseille fortement un laptop. Les mois passent sans nouvelles, pour finalement entendre la maman se plaindre car le prof de maths de son fils impose l’exécution de devoirs postés sur un site web, à downloader et à remplir par l’enfant avant renvoi vers le prof. Qu’avait-elle acheté ? Un iPad. Pour faire plaisir à son fils. Et là voilà partie en guerre contre le prof de math, combat malheureusement perdu d’avance. Si l’on peut bien évidement discuter sur le fait qu’une école impose l’utilisation de l’outil informatique à la maison sans se soucier si les élèves sont équipés et sans fournir d’alternatives (comme par exemple une salle informatique ouverte après la fin des cours), cette maman était prévenue. Quelques semaines plus tard, la mort dans l’âme (ou plutôt dans le portefeuille), la voici en train d’acheter le laptop recommandé des mois auparavant.

Certains objecteront qu’il existe maintenant des claviers et souris pour tablettes, qu’ils viennent comme accessoires à acheter séparément ou livrés en standard avec une tablette. L’Asus Transformer Pad (TF701) par exemple vient en standard avec un clavier fort agréable, incluant de plus une batterie permettant une utilisation quasi doublée ainsi que divers connecteurs très utiles (USB 3.0, SD Card).

Tablette Asus TF701T (Transformer Pad)

Tablette Asus TF701T (Transformer Pad)

Toutefois je me vois très mal rédiger un document type word/xls/powerpoint sur un tel appareil, sans compter les petits surprises de reformatage et autres joyeusetés du domaine de la “compatibilité” entre une suite bureautique sur un “vrai” PC/Mac et sur une tablette. Si la consultation de documents est en général facile, la production de documents n’est pas l’apanage des tablettes. Il y a aussi les tablettes de type Microsoft Surface 2 et Surface 2 Pro, qui semble sans doute à ce jour la plus belle extension d’une tablette vers des activités plus communément faites sur un portable ou laptop, mais vous ne m’aurez pas à taper un devoir de 5 pages sur leur clavier.

Et si on pouvait avoir les deux en un ?

C’est ici que le Lenovo Yoga peut s’avérer un excellent compromis entre le monde des laptops et celui des tablettes. J’ai récemment acquis un Lenovo Yoga 11S en bénéficiant de la période des soldes de début d’année. Acquis pour la somme de 790€ (vous pourrez le trouver moins cher sur priceminister et autres), le Lenovo Yoga 11S se présente comme un ultra portable relativement courant bien qu’aux options bien nourries

  • Ecran : 11,6″ HD 16:9 (1 366 x 768) multimode avec dalle large IPS
  • OS : Windows 8/8.1
  • CPU : Intel Core I5-4210Y
  • Mémoire : 4Gb (jusqu’à un max de 8GB)
  • Disque dur : 128MB en SSD (256 également disponible)
  • Réseaux : Wifi b/g/n, Bluetooth 4.0
  • Connectiques : 1x USB 2.0, 1 x USB 3.0, lecteur multicarte 2-en-1 (SD, MMC), écouteurs, micro, sortie HDMI
  • Webcam 720p

L’intérêt de la série Yoga est que l’ultraportable peut être utilisé dans 4 configurations différentes :

  1. Mode laptop traditionnel
  2. Mode “tente”
  3. Mode “stand” ou “support”
  4. Mode tablette

Le Yoga étant muni d’un accéléromètre, l’écran sera, comme sur une tablette, toujours correctement présenté à son utilisateur quelle que soit la configuration choisie.

Lenovo Yoga 11S en mode tente

Lenovo Yoga 11S en mode tente

Lenovo Yoga 11S en mode "stand"

Lenovo Yoga 11S en mode “stand”

Lenovo Yago 11S en mode tablette

Lenovo Yago 11S en mode tablette

Quel que soit le mode choisi, tant l’environnent Windows 8 standard que l’environnement “Metro” (ou “Modern Apps”) sont utilisables. Le mode stand sera plutôt utile en réunion pour facilement partager son écran avec les participants, alors que les modes tente et tablette seront préférés pour la consommation de média (films, photos, …) ou des applications Métro. J’ai réellement re-découvert l’environnement Métro (ou “Modern UI” ou encore “Windows 8 RT – Microsoft lui-même ne semble toujours pas trop savoir comment appeler cela) grâce au Yoga 11S, alors que je l’avais déjà depuis belle lurette sur mon PC Desktop Tout-en-un tacticle, mais ne le trouvais pas pratique à utiliser.

A l’usage, ce petit portable mérite vraiment très fort son appellation d’Ultra portable, même si l’appareil reste cantonné dans notre salon. On a vite faite de commencer à s’asseoir au bureau et en court d’utilisation, de débrancher l’alimentation au secteur, de replier l’appareil en mode tablette et de continuer à l’utiliser dans la divan. En mode stand ou tente, il passera rapidement à la cuisine afin de suivre les recettes de l’excellente app Métro “Cuisines et Vins” de Microsoft. Les enfants le mettrons rapidement en mode “tente” pour regarder un film en utilisant XBMC. Avec un écran de 11,6 pouces pour un poids de 1,35kg, il trouvera également facilement sa place dans le sac d’un étudiant ou du business man désirant voyager léger. Le Yoga fonctionnera sur batterie pour un bon 4 heures avant de crier “aaaargh”.

Il est à noter que lorsque l’appareil est basculé en mode tablette, les réglages DPTF (Dynamic Platform and Thermal Framework) du BIOS vont ralentir la cadence du CPU afin d’éviter tout surchauffement de la machine. Malheureusement ceci est assez perceptible, surtout si vous jouez sur la tablette (genre Asphalt 8 et autres). Il est possible de couper ce système DPTF dans le BIOS, mais dans ce cas l’utilisateur veillera à surveiller sa machine et à éviter lui-même la surchauffe.

J’ai toujours une tablette, mais…

J’ai toujours une tablette Android (Asus TF701T) chez moi et ne pense pas m’en séparer avant un petit moment. En effet, le Yoga 11S ne peut encore rivaliser avec celle-ci pour les raisons suivantes :

  • Autonomie : 4-4h30 avec le Yoga contre jusqu’à 17h sur l’Asus en utilisant la batterie du clavier
  • Applications : peu d’applications “Modern UI” sous Windows 8 comparé au Google Play Store pour Android
  • Encombrement : l’Asus TF701T sans son clavier reste plus légère à emporter que le Yoga 11S

Toutefois la question est plutôt : si je n’avais pas déjà une tablette, en achèterais-je une si je n’avais que la Yoga 11S : la réponse est non. Je suis même convaincu de la supériorité de ce système comparé aux hybrides Windows+Android (laptop sous windows quand l’écran est connecté au clavier et tablette Android quand le clavier est déconnecté) dont la partie Android sera toujours à la traîne (mise à jour vers Android 4.3, 4.4 etc). Quant à mon point de vue concernant le nombre d’apps “Métro” disponibles, cela fait 5 ans que j’ai adopté Android donc mon point de départ est différent.

Pour ceux qui hésitent aujourd’hui entre une tablette et un laptop, je recommande très fortement de considérer cette alternative. Si d’aucun trouvait l’écran un peu petit, sachez que la Yoga existe également en format 13.3 pouces

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s